Une épidémie de gastro en cause

Fabien Binacchi

— 

Les pompiers étaient sur place.
Les pompiers étaient sur place. — Illustration ANP / 20 Minutes

Les parents d'élèves peuvent souffler. Les enfants de l'école Saint-Exupéry (maternelle et primaire), à Cannes, n'ont pas été victime d'intoxications. L'établissement, dans lequel une cinquantaine d'enfants s'étaient plaints de maux de ventre et de nausées du 14 au 17 mars, a vraisemblablement été touchée par une épidémie de « gastro-entérite à transmission inter humaine liée à un virus de type norovirus », a fait savoir l'agence régionale de santé (ARS).

Réouverture ce lundi


Le virus en cause a été identifié sur un prélèvement, note ainsi l'ARS. Plusieurs enfants avaient été transportés à l'hôpital sans toutefois être hospitalisés. D'autres analyses sur l'eau potable ainsi que sur les repas servis à la cantine, s'étaient révélées négatives, écartant l'hypothèse d'une « toxi-infection alimentaire collective ». Fermée depuis le 17 mars, l'établissement va rouvrir ses portes ce lundi, a annoncé la municipalité. Le « virus survivant dans l'environnement, la désinfection de l'école a été assurée par le service d'hygiène de la ville de Cannes », a également précisé l'agence régionale de santé.