Le premier tour à la loupe

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Dimanche, 225 listes seront en lice.
Dimanche, 225 listes seront en lice. — Archives ANP / 20 Minutes

Plus que quelques heures avant de se rendre dans les urnes. Dimanche, les habitants des Alpes-Maritimes sont appelés à voter pour le premier tour des élections municipales. Ils auront à choisir entre les 225 listes en lice dans 74 communes. 20 Minutes dresse, en chiffres, le « portrait » de ce scrutin.

Du plus jeune au plus vieux. C'est à Bairols, un village d'une centaine d'âmes, que les électeurs seront confrontés au plus ancien des candidats azuréens. A tout juste... 83 ans, Charles-Ange Buerch est élu depuis 1983. Il brigue un nouveau mandat. A contrario, le Front national a investi à Saint-Cézaire-sur-Siagne une tête de liste de 18 ans. Le FN y est représenté par le tout juste majeur Bastien Foncel. Le benjamin des candidats dans le département.

Des électeurs plus nombreux. 786 547 Azuréens sont appelés à se prononcer ce dimanche. C'est un peu plus que pour les élections municipales de 2008. Ils étaient alors 752 576 inscrits sur les listes électorales.

Les candidates en petit nombre. Trente cinq femmes sont en lice pour devenir maires. Elles ne représentent que 15 % des candidatures dans les Alpes-Maritimes. En 2008, dix-neuf femmes avaient remporté l'élection.

Les sans-étiquette en force. Si l'UMP a déposé 37 listes en préfecture, le Front national 20 et le Parti socaliste seulement 6, le département compte surtout 115 candidatures sans étiquette. Et c'est Nice qui enregistre le plus de listes. Elles sont 8 en lice.

■ Plages horaires

Les bureaux de vote sont ouverts de 8 h à 18 h. Dans le département, 4 communes ont des dérogations pour ouvrir jusqu'à 19 h, 39 autres jusqu'à 20 h. Plus d'informations sur www.alpes-maritimes.gouv.fr