Un troisème procès pour Agnelet

— 

Peut-être la fin de trente-sept ans de rebondissements. Maurice Agnelet, condamné en 2007 à vingt ans de réclusion pour le meurtre d'Agnès Le Roux, sa maîtresse, héritière d'un casino niçois, fera à nouveau face à des jurés, dès ce lundi et pour quatre semaines. La Cour européenne des droits de l'homme avait en effet ouvert la voie à ce troisième procès, devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine. En 1985, l'ancien avocat niçois avait bénéficié d'un non-lieu, avant d'être acquitté en 2006, mais finalement condamné en appel. Il a toujours clamé son innocence. La famille d'Agnès Le Roux, dont le corps n'a jamais été retrouvé, croit, elle, à sa culpabilité. F. B.