La culture s'offre aux jeunes avec « Mars aux musées »

Jean-Alexis Gallien-Lamarche
— 
Près de 3 000 jeunes sont attendus.
Près de 3 000 jeunes sont attendus. — Archives Mars aux musées

L'an dernier, la manifestation avait rassemblé près de 3 000 étudiants. La 13e édition de « Mars aux musées » commence ce jeudi pour près d'un mois de découvertes artistiques dans une vingtaine de lieux niçois, du Mamac au théâtre national en passant par le muséum d'histoire naturelle. Entre conférences, animations ou concerts, l'évènement joue la « Métamorph'ose » cette année. 20 Minutes a coché trois rendez-vous à ne pas manquer.

Un workshop pour une soirée psychédélique. La galerie marine (quai des États-Unis) proposera de rencontrer le photographe Elias Crespin autour d'un workshop, le 13 mars de 15 h 30 à 21 h 30. Dans cet atelier rencontre, l'artiste expliquera son travail et commentera son expo « Temps suspendu ». Le tout sera suivi d'un concert d'une étudiante de l'école de la Villa Arson. Une « expérience électroacoustique avec univers psychédélique », annoncent les organisateurs.

Incarner Yves Klein ou Niki de Saint-Phalle. Il sera possible de plonger dans l'ambiance des années 60 au musée d'art contemporain et d'art moderne (Promenade des Arts), le 14 mars, de 19 h à 22 h. Un jeu à scénario permettra de se prendre pour un artiste.

Des insectes à déguster après les avoir étudiés. Découvrez et apprenez-en un peu plus sur les insectes lors d'un jeu-débat au muséum d'histoire naturelle (60, boulevard Risso à Nice), le 19 mars dès 19 h. Le public finira sur une note croquante : dégustation d'insectes grillés pour tous.

■ Jusqu'au 29 mars

«Mars aux musées» se terminera le 29 mars. Pas de soirée de clôture cette année, mais un brunch musical organisé à l'université Saint-Jean d'Angély. Infos sur www.marsauxmusees.fr.