Prêt pour quatre tours du globe

— 

Le navigateur Stéphane Narvaez a remis son voilier à l'eau, jeudi à Cannes.
Le navigateur Stéphane Narvaez a remis son voilier à l'eau, jeudi à Cannes. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« Le safran a été mis à niveau et les derniers détails sur le pont sont réglés. » Stéphane Narvaez est prêt à (re) partir. Jeudi après-midi au Vieux-port de Cannes, le navigateur azuréen (sixième marin au monde à avoir réussi un tour du monde à l'envers, d'Est en Ouest, sans escale et sans moteur) a remis Oïkos à l'eau. Avec son voilier, il a prévu une nouvelle expédition de dix-huit mois, à travers les mers australes. Son but : la plus longue navigation autour du globe jamais entreprise et… quatre tours du globe ! Le skipper partira samedi de la cité des festivals pour une tournée sur les côtes méditerranéennes. Avant un vrai départ le 21 avril, de Cannes. Durant son périple en mer, Stéphane Narvaez réalisera des mesures scientifiques pour l'Ifremer et le Laboratoire de physique des océans. F. B.