Saveurs niçoises réinventées

Fabien Binacchi

— 

Le goût de la Socca se retrouve dans les macarons de Bruno Laffargue.
Le goût de la Socca se retrouve dans les macarons de Bruno Laffargue. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le « chocolive » de six maîtres chocolatiers niçois, lancé à l'automne, revisitait déjà la célèbre olive de Nice dans une gourmandise. Au salon Agecotel (lire encadré), qui passe en revue les tendances et innovations dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, d'autres aussi se risquent à réinventer la cuisine nissarde. Bruno Lafargue lui y dévoile sa Socca... dans un macaron. La poudre d'amende fait place à la farine de pois chiche pour un résultat étonnant. « On n'arrête pas d'expérimenter tout en gardant en tête l'identité de la région », sourit le patron de la pâtisserie Mic Mac, installée à Cagnes-sur-Mer. Le chef réfléchit « pourquoi pas à créer quelque chose autour de la ratatouille ».

Des recettes bien-être


Un peu plus loin, c'est l'entreprise Pain-Petitfour, implantée à St-André de la Roche, qui fait aussi dans la nouveauté. Elle a choisi de surfer sur la mode du bien-être. Les traditionnels pains aux olives ou aux tomates séchées, se déclinent désormais... sans gluten. « La matière première revient jusqu'à quatre fois plus cher, mais il y a une vraie demande », explique le boulanger Christophe Citerne. Et la marque, qui fournit restaurants et hôtels, envisage de distribuer ses pains dans des commerces diététiques.

■ Jusqu'à mercredi

Le salon Agecotel se tient jusqu'à mercredi, au palais des expositions de Nice. Au menu de l'événement, rencontres avec des grands chefs, concours, et autres dégustations. Plus d'infos sur www.agecotel.com