Des investisseurs à «Nice-Matin» ?

— 

Un accord interviendrait fin février.
Un accord interviendrait fin février. — Archives J. C. Magnenet / ANP / 20 Minutes

Ils redoutaient l'annonce d'un placement en redressement judiciaire. Les salariés de Nice-Matin ont finalement appris mardi en comité d'entreprise que « les discussions engagées depuis l'automne avec des investisseurs avaient évolué positivement ». Elles pourraient « permettre l'arrivée de ces nouveaux actionnaires d'ici à la fin février », selon la direction du quotidien régional. En difficulté financière, le groupe de presse précise dans un communiqué qu'une « entrée au capital est désormais possible, sous réserve [d'un] accord sur le plan de réorganisation et ses mesures sociales d'accompagnement [PSE] » et également à condition que l'entreprise obtienne « un accord sur l'étalement de certaines dettes sociales et fiscales ». Les négociations autour du PSE doivent reprendre jeudi, selon la CGT. Il comprendrait quelques 120 départs volontaires. F. B.