Le Volume a trouvé sa salle

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

L'association qui gère Le volume voit enfin le bout du tunnel (archives).
L'association qui gère Le volume voit enfin le bout du tunnel (archives). — J. C. Magnenet / ANP / 20 Minutes

C'est peut-être la fin d'un long feuilleton. L'association qui gère à Nice la salle de concerts Le Volume, dédiée aux musiques actuelles, serait en passe de trouver une solution à son expulsion, le 8 avril. Elle est en litige avec le propriétaire des lieux de la rue Defly. « Nous avons eu des propositions de la ville de Nice et du conseil général. Nous avons accepté un local de 1 000 m2 en centre-ville, explique Jonathan Blettery, trésorier de l'association La Source, sans plus de précisions pour le moment. Et on a déjà un projet : une salle de 300 places, une autre pour 100 personnes, les résidences d'artistes ou les plus petits concerts, puis un café culturel plus grand et modulable », confie-t-il.

Des contretemps


Mais Le Volume qui déménage, ce n'est pas pour tout de suite. Car, comme l'explique Jonathan Blettery, « il y a encore des problèmes d'ordre administratif à régler et des travaux». Des contretemps qui devraient perturber la vie de l'association. « Nous pourrions quand même nous retrouver à la rue en avril », regrette-t-il. « On nous avait aussi proposé les abattoirs, mais le délai était encore plus long », selon lui. Christian Estrosi avait dernièrement confirmé que la ville travaillait au relogement du Volume.

■ Initiatives

L'association culturelle veut créer une web-radio pour « diffuser des groupes locaux », selon Jonathan Blettery. Mais aussi un festival de ciné-concerts cet l'été et des stages de musique et art de l'image.