Un corps sans tête découvert sur les voies

— 

C'est le conducteur d'un TER qui a fait la macabre découverte. Mardi vers 10 h, sa rame a stoppé à proximité d'un corps décapité au niveau de Puget-sur-Argens, dans le Var. La circulation des trains a été stoppée, perturbant l'ensemble du trafic azuréen jusqu'à 13 h. Il s'agirait d'un suicide, a fait savoir une source proche du dossier. La victime, un homme d'une trentaine d'années, aurait été frappée par un train « non identifié », selon la SNCF. « Il est rare que les conducteurs ne ressentent pas le choc. Une enquête est en cours », indique la direction de la société ferroviaire, selon qui les rames peuvent circuler à 160 km/h au maximum sur cette portion. Onze trains, dont huit TGV au départ ou à destination de Nice, affichaient des retards allant de 30 minutes à deux heures. Fabien Binacchi