Nice, 4e ville la plus embouteillée

— 

Les Niçois perdent trente-cinq minutes par heure de pointe (Illustration).
Les Niçois perdent trente-cinq minutes par heure de pointe (Illustration). — ANP/20 Minutes

Trente-cinq minutes. C'est en moyenne le temps qu'un Niçois gaspille dans les bouchons sur un trajet d'une heure, en période de pointe. Mercredi, l'entreprise TomTom, spécialisée dans la fabrication de GPS et dans la gestion du trafic routier, publiait son dernier classement des villes les plus embouteillées de France. Au pied du podium… Nice. Après Marseille, Paris et Bordeaux, la capitale azuréenne se classe aussi 11e sur le plan européen (Moscou arrive en tête). Elle connaitrait un niveau de congestion sur le dernier trimestre de 31 % (21 % sur voies express et 37 % sur les autres voies). Et le taux grimperait à 49 % à l'heure de pointe du matin et 65 % le soir. Selon TomTom, la pire journée d'embouteillage pour les conducteurs de la Côte d'Azur a été le 30 avril dernier. J.-A. G.-L.