Moins long, mais aussi bon

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

" Spectatrices " d'Adrien Roux est un des films régionaux du festival.
" Spectatrices " d'Adrien Roux est un des films régionaux du festival. — Heliotrope

Un festival c'est trop court, action ! Pour cette 13e édition, la manifestation garde le cap : proposer aux Azuréens le meilleur du court métrage européen. Jusqu'au 20 octobre, ce festival riche en contenus propose diverses journées thématiques, soirées musicales et autres rendez-vous pour les professionnels et les curieux en parallèle aux quatre compétitions officielles. Dont « Courts d'ici », une sélection qui met en avant les films régionaux. Treize au total pour une production et une réalisation locale. Parmi eux, « Spectatrices » d'Adrien Roux et produit par Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle de Nice (ESRA) ou « Social Butterfly » de Laurent Wolkstein.

Une place à Cannes


A la clé pour celui qui remportera le prix, l'inscription du film au Short Film Corner, l'immanquable rendez-vous du court métrage au festival de Cannes 2014. Près de 83 films une trentaine de pays, une dizaine de prix décernés, plus de 8 000 spectateurs attendus... Un festival c'est trop court est aujourd'hui devenu grand. « On a mis l'accent sur les soirées musicales avec la découverte de lieux alternatifs », conclut Laurent Trémeau, directeur artistique du festival.

■ Diverses salles

Sur invitation, la cérémonie d'ouverture aura lieu mardi soir au cinéma Rialto. Les séances ont lieu aussi bien aux cinémas Mercury, Rialto qu'au MAMAC ou à la villa Arson. Séances à partir de 5 €.