Un véritable arsenal à domicile

— 

Il y avait peut-être de quoi monter une armée. Les gendarmes de la compagnie de Puget-Theniers ont découvert 122 fusils de chasse et autres pistolets, des munitions et de la poudre chez un habitant de Valdeblore. Cet artisan de l'arrière-pays, également président d'un club de tirs, a été mis en examen pour « infractions à la législation sur les armes », laissé libre mais placé sous contrôle judiciaire. Au cours d'une perquisition longue de dix heures, « entre une et deux tonnes de munitions et d'éléments de munitions » (douilles, projectiles, etc.) et 151 kg de poudre propulsive ont également été découvertes à son domicile, à indiqué à l'AFP la gendarmerie. « Je suis un passionné d'armes. Je collectionne les armes depuis 45 ans. Je ne suis ni irresponsable ni dangereux », a assuré de son côté cet homme de 64 ans à Nice-Matin. Il a également précisé au quotidien régional qu'il détenait « légalement près d'une quarantaine d'armes » du fait de ses activités dans un club de tirs. Une information judiciaire a été ouverte.