Les Aiglons, 35 000 fans... et Bruel

Fabien Binacchi

— 

Après la victoire écrasante du Gym (4-0), Patrick Bruel et un feu d'artifices sont venus clore les festivités.
Après la victoire écrasante du Gym (4-0), Patrick Bruel et un feu d'artifices sont venus clore les festivités. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Complet. Chauffé à blanc. Pour sa première dimanche, l'Allianz Riviera a vibré de toute sa structure high-tech, sous les applaudissements de 35 0000 supporters du Gym. La nouvelle arène, livrée après 23 mois de chantier, faisait aussi résonner les tubes de Patrick Bruel, invité surprise de cette inauguration spectacle. Le chanteur, hué par une partie du public – sûrement parce qu'il est plutôt habitué à supporter... le PSG – a joué tant bien que mal deux de ses titres phares avant de laisser le pré libre pour les artificiers. Aux manettes d'un show de quelques minutes, comme pour saluer la prestation éclatante des Aiglons. Le Gym n'aura en effet pas manqué le train de l'histoire, ce dimanche. Pour leur premier match dans ce nouveau nid de la plaine du Var, les Niçois se sont offert un vrai festival de buts (4-0) contre Valenciennes. La première page d'une aventure qui ne fait que commencer.