Une ligne pour l'Eco-vallée

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

La prochaine ligne de tramway desservira l'écoquartier de Saint-Isidore.
La prochaine ligne de tramway desservira l'écoquartier de Saint-Isidore. — SEURA

Pourra-t-on aller voir un match à l'Allianz Riviera en tramway dès la rentrée 2018 ? C'est en tout cas ce qu'ambitionne le président de la métropole, Christian Estrosi, qui souhaite la candidature de la future ligne 3 du tramway (à l'ordre du jour du conseil métropolitain ce vendredi) à un appel à projets de l'Etat. Un coup d'accélérateur dans un dossier qui n'avait pas encore connu de calendrier précis. Avec un objectif de mise en service à la fin de l'année 2018, « si les cofinancements sont au rendez-vous », prévient aussi le maire de la ville de Nice.

Sept stations reliées


Ce tracé représente un investissement de 64, 9 millions d'euros. « Nous espérons obtenir une aide de l'Etat de 10 millions d'euros dans le cadre de cet appel à projets », précise Christian Estrosi. La participation financière de la métropole serait, elle, de 34 millions d'euros. Cette future ligne permettrait sur 3, 7 km de relier l'aéroport à Saint-Isidore au fil de sept stations. L'occasion surtout de relier les deux terminaux au quartier Eco-vallée de la plaine du Var qui a déjà vu 25 entreprises s'installer depuis 2010. Et qui devrait accueillir, dans les prochains mois, une dizaine de sociétés spécialisées dans les éco-industries.

■ Des débats en vue

Ce vendredi, 34 délibérations sont à l'ordre du jour du conseil métropolitain. Il sera question notamment de la fin du contrat avec Veolia et le passage en régie de la gestion de l'eau à Nice.