Cannes teste la vidéo intelligente

— 

Plus de 350 caméras disséminées aux quatre coins de la ville et bientôt des logiciels pour donner directement l'alerte. La cité des festivals va en effet recourir, d'ici à la fin de l'année, à l'intelligence artificielle pour l'analyse de ses images de vidéo surveillance. Concrètement, en plus de ses agents chargés de scruter les séquences reçues au centre de protection urbain, un serveur exploité par la société Electronic vision technologies (Evitech) détaillera automatiquement chaque image pour « la détection d'événements isolés », indique la ville de Cannes. Comme des « intrusions », des « comportements sur des voies publiques la nuit ou sur des endroits peu fréquentés ».

Les alertes, enregistrées, seront ensuite confirmées ou non par un opérateur. Un autre logiciel sera lui mis à contribution pour la « détection d'événements dans la foule et le comptage d'individus », précise la municipalité. Jaguar et LYNX, de leur petit nom, seront expérimentés gratuitement pendant une durée de six mois. F. B.