Une fête et une petite polémique

— 

Danses, chants et feux d'artifice ont marqué le début de cette 7e édition.
Danses, chants et feux d'artifice ont marqué le début de cette 7e édition. — AFP

Le président de la République François Hollande a officiellement ouvert samedi soir à Nice la 7e édition des Jeux de la Francophonie. Sur la place Masséna, 54 délégations ont défilé, après une Marseillaise interprétée par la soprano Elise Vidal. La cérémonie d'ouverture s'est poursuivie par un spectacle mêlant chanteurs (Patricia Kaas, Magic System...), danses et feux d'artifice. En cours de soirée, la chanson « Banlieusards » interprétée par Kery James n'a pas été au goût de tous : «Hollande et (la ministre) Yamina Benguigui imposent une chanson scandaleuse», a ainsi twitté le président (UMP) du conseil général, Eric Ciotti. «Nier Kerry James, c'est renoncer à un des aspects de la francophonie, l'immigration économique et l'espoir souvent deçu», a répliqué Patrick Allemand, premier secrétaire du PS 06.