Henri Matisse draine les foules

— 

L'œuvre La Tristesse du Roi a été prêtée par le centre Pompidou à Nice.
L'œuvre La Tristesse du Roi a été prêtée par le centre Pompidou à Nice. — JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

« Un été pour Matisse » propice aux visites. Au 4 septembre, ils étaient 212 401 amateurs de l'artiste à avoir visité les diverses expositions qui lui sont consacrées. Les huit musées de Nice enregistrent une augmentation de 35 % de fréquentation, par rapport à la même période l'année dernière. Ce bilan provisoire – les expositions sont encore ouvertes jusqu'au 22 septembre – « place l'événement en tête de toutes les expositions de la Côte d'Azur et certainement parmi les expositions européennes à plus forte fréquentation cet été », informe la ville de Nice. Les 700 œuvres de l'artiste- peintre-sculpteur et de ceux qu'il a inspirés, réparties en huit expositions thématiques, ont également intéressé les médias. Près de 80 articles, sujets radio ou télévisés leur ont été consacrés. Marie Veronesi