Un procès aux assises pour deux violents braquages

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

La procès devrait durer huit jours.
La procès devrait durer huit jours. — J.-C. Magnenet/ANP/20 Minutes

Ils s'en étaient sortis avec un bon butin. Plus de 47 000 € pour un premier braquage, 752 000 € pour un second vol à main armé. Ce mercedi, un groupe de braqueurs comparait devant les assises des Alpes-Maritimes pour l'attaque à main armée de deux bijouteries en 2010. Trois des accusés devront répondre de nombreuses accusations: vol en bande organisée avec usage d'arme en récidive légale, tentative d'homicide sur un fonctionnaire de police ou recel de vol commis en bande organisée...

Fusillade avec la police


Les faits remontent à l'automne 2010. Le 4 novembre, dans la galerie commerçante Carrefour Lingostière, trois individus grimés et armés braquent la bijouterie Le Forum de l'or. Rebelote onze jours plus tard, au centre commercial Cap 3 000. En milieu de matinée, deux individus postichés et armés se font remettre bijoux et montres de marques par le joaillier Ferret. Mais les malfaiteurs n'avaient pas tout prévu. Dans leur fuite, ils sont poursuivis par une voiture de la police nationale. Une fusillade éclate, l'un des braqueurs tirant avec un pistolet automatique sur les forces de l'ordre. Après des mois d'enquête et grâce à l'aide d'un informateur anonyme, les policiers finissent par interpeller des suspects. Trois des accusés sont depuis détenus. Un homme manque à l'appel, décédé en janvier 2011 après un règlement de compte à Bastia. Le procès qui doit durer huit jours se poursuivra jusqu'à la fin de la semaine et devrait éclaircir les nombreuses zones d'ombres de l'affaire.

■ Un butin retrouvé

De cet important butin, la police a retrouvé, en décembre 2011, 500 000 € en bijoux. Un peu plus tard, ce sont 16 montres et un collier d'une valeur de 140 000 € qui ont été récupérés.