Veolia reste jusqu'en 2016

Marie Veronesi

— 

Le 4 février 2015, une régie gérera la distribution et le traitement de l'eau.
Le 4 février 2015, une régie gérera la distribution et le traitement de l'eau. — F. Binacchi/ANP/20 Minutes

Un soupir de soulagement et la garantie d'avoir un emploi sur Nice jusqu'à fin 2016. Quand Christian Estrosi annonçait, le 1er mars dernier, la reprise en régie du service d'eau potable par la métropole de Nice Côte d'Azur (NCA), les 500 salariés de Veolia Eau avaient craint le pire. L'engagement signé ce lundi entre les organisations syndicales de l'entreprise et la métropole vient rassurer les salariés concernés. « On a l'assurance que 220 personnes vont être transférées à la métropole et les 280 restants à Veolia voient leur emploi se pérenniser sur Nice », détaille Jean-Paul Duret, délégué syndical CFE-CGC.

Le siège toujours à Nice


Concrètement, les 220 salariés récupérés par NCA « vont travailler pour que l'eau sorte du robinet », tandis que ceux restés à Veolia continueront, temporairement, à gérer les fichiers clients informatiques et d'autres aspects techniques. Cette « articulation de prestations » permet au siège régional de rester sur Nice, assure Veolia Eau. Après 2016, quand la régie sera réellement lancée, libre à la métropole de poursuivre ce « partenariat rénové » ou de lancer des marchés publics. La collectivité devrait cependant continuer à œuvrer avec Veolia Eau sur le projet de ville intelligente.

■ Eau moins chère ?

Avec la régie Eau d'Azur, « nous aurons des leviers plus puissants pour poursuivre le processus de baisse du prix de l'eau », a déclaré Christian Estrosi qui revendique une baisse 26 cts le m3 en 4 ans.