La dette en questions vendredi

— 

Avant le conseil métropolitain de vendredi, Christian Estrosi s'est appliqué mercredi à défendre les finances de son intercommunalité. Et particulièrement la dette, dont l'encours s'élevait à près de 946 millions d'euros fin 2012. Un montant qui fait bondir l'opposition… et que le président de la métropole Nice Côte d'Azur (NCA) s'est efforcé de minimiser, en évoquant « une progression de seulement 4 % », par rapport à 2011. Pour parvenir à ce chiffre, Christian Estrosi a soustrait au montant global plus de 174 millions d'euros, correspondant aux transferts de compétences et donc de dettes, du conseil général, des communautés urbaines et de communes, ayant adhéré à NCA. La dette de la métropole tomberait ainsi à 772, 33 millions, que le président de la collectivité assure pouvoir résorber « en 9, 32 années ». « La comédie a assez duré, il est incapable de fournir un vrai chiffre », lâche le conseiller métropolitain (PS) Patrick Allemand. L'élu a annoncé son intention de saisir la Chambre régionale des comptes. Marie Veronesi