André Téchiné filme l'affaire Le Roux à la Bocca

Fabien Binacchi

— 

La comédienne Adèle Haenel (de dos) incarnera Agnès Le Roux à l'écran.
La comédienne Adèle Haenel (de dos) incarnera Agnès Le Roux à l'écran. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le Festival avait à peine retiré ses tapis rouges de la Croisette que le cinéma revenait déjà à Cannes. Ces lundi et mardi, André Téchiné posait ses caméras du côté la Bocca. Après avoir filmé à Nice depuis le 13 mai, le réalisateur y enregistrait plusieurs séquences de L'homme qu'on aimait trop, son prochain film inspiré de la rocambolesque et médiatique affaire Agnès Le Roux. Ce mardi après-midi, c'était dans le restaurant d'une plage privée, sur le boulevard du Midi, qu'Adèle Haenel (Naissance des pieuvres, L'Apollonide), choisie pour incarner l'héritière disparue du palais de la Méditerranée, s'était installée.

Canet en Maurice Agnelet


Seule à sa table, la comédienne allume une cigarette avant d'être interpellée par un autre acteur et de partir... Pas moyen d'en savoir plus sur cette scène tournée vers 16 h. Guillaume Canet, que l'on devrait voir à l'écran l'année prochaine sous les traits de Maurice Agnelet (l'amant d'Agnès Le Roux, condamné à 20 ans de réclusion et libéré depuis) est passé un peu plus tôt devant les caméras, qui resteront encore quelques jours sur la Côte. D'autres séquences devraient notamment être tournées du côté de la frontière italienne, à Menton.