Nice hisse Matisse au cœur de l'été

Marie veronesi

— 

Le musée Matisse, qui fête ses 50 ans, accueillera une exposition sur la musique.
Le musée Matisse, qui fête ses 50 ans, accueillera une exposition sur la musique. — M. VERONESI / ANP / 20 MINUTES

Année 1909, dans un atelier de la rue Désiré-Niel, tout près de l'actuel lycée Masséna de Nice. Henri Matisse vient de peindre La Danse, l'un de ses tableaux les plus célèbres. Pourtant, « rares sont ceux qui associent l'artiste à Nice », déplore le député-maire Christian Estrosi, persuadé que « le génie créatif de l'artiste et le ciel de la ville sont indissolublement liés ». Ce lien sera à l'honneur du 21 juin au 23 septembre, le temps d'un « été pour Matisse ». Pendant trois mois, huit musées [lire l'encadré], accueilleront simultanément plus de 700 œuvres de l'artiste- peintre-sculpteur, en autant d'expositions. Un hommage à Matisse qui marque aussi les 50 ans du musée niçois qui lui est entièrement dédié.

Différentes thématiques


« Plutôt que d'y organiser un seul événement, nous avons fait le choix de mobiliser tout le réseau des musées et de demander à chacun quelle était l'exposition qu'ils souhaitaient faire », justifie Jean-Jacques Aillagon, commissaire général de l'événement. Et l'ancien ministre de la Culture d'égrener les thèmes qui seront abordés : l'ascendance artistique et la descendance figurative de Matisse, l'album Jazz révélateur de l'intensité musicale locale, la piscine dans l'art, la confrontation d'œuvres photographiques aux sculptures du maître... Autant d'entrées distinctes pour plonger dans l'œuvre de celui qui avait élu domicile sous le soleil niçois.

■ Huit sites culturels niçois mobilisés

Le musée Matisse bien sûr, mais aussi le musée d'archéologie de Cimiez, le théâtre de la photographie et de l'image, le Mamac, le palais Lascaris, la galerie des Ponchettes, le musée Masséna et enfin le musée des Beaux-Arts Jules-Chéret, accueilleront des œuvres de Matisse, selon des thèmes d'exposition différents.