Le PS n'organisera pas de primaires

— 

Elles seront organisées à Marseille, au Havre... mais pas à Nice. Les primaires ouvertes (à tous les citoyens inscrits sur les listes électorales) pour désigner la tête de liste PS du prochain scrutin municipal n'auront pas lieu. Le leader socialiste du département Patrick Allemand le confirmait samedi et précisait dimanche qu'il serait en revanche candidat aux primaires internes (réservées aux militants), cet automne. Marc Concas lui ne s'y présentera pas. « C'est exclu », explique-t-il. Le conseiller général socialiste de Nice, favorable à un ticket « Allemand - [Patrick] Mottard - Concas », avait pourtant bien demandé l'organisation de primaires ouvertes. Et pour lui, la décision de s'en passer est « une bonne nouvelle pour Christian Estrosi [le maire UMP sortant) mais une mauvaise pour la gauche. » Une gauche qui pourrait avoir du mal à partir soudée dans le scrutin. « Le contexte n'est pas à un rassemblement spontané et enthousiaste », répond Jean-Christophe Picard. Le président du Parti radical de gauche 06, lui aussi avait « voté » pour des primaires ouvertes. F. BINACCHI