Braquages en hausse sur la Riviera

— 

«C'est notre première préoccupation. » Les vols à main armée ont fortement augmenté dans le département, viennent d'indiquer les services de l'Etat. En zone urbaine, au cours des trois premiers mois de l'année, leur nombre est passé de 6 en 2012 à 39 en 2013. «Une augmentation à relativiser, puisque les années précédentes, nous en dénombrions en moyenne une vingtaine sur le premier trimestre », souligne Fabienne Lewandowski, directrice départementale adjointe de la sécurité publique. Des braquages souvent commis sur de petits commerces par « des non-professionnels, parfois avec une arme factice… un phénomène sans doute lié à la crise», explique le préfet, Christophe Mirmand. Un plan de lutte spécifique a été lancé. Globalement, le représentant de l'Etat dans les Alpes-Maritimes note « une baisse des chiffres de la délinquance». Avec des disparités : si par exemple les vols à la tire «ont baissé de 20 % à l'ouest du département, ils ont grimpé de 19 % à l'est, notamment sur Nice », détaille Fabienne Lewandowski. Jean-christophe Magnenet