Recueillies aux frais de la princesse

— 

Baby et Népal devraient bientôt vivre une retraite dorée sur les hauteurs du Rocher. Le préfet du Rhône a en effet annoncé mercredi qu'il allait accéder à la demande de Stéphanie de Monaco. La princesse s'était manifestée pour héberger les deux pachydermes du parc de la Tête d'Or, suspectés d'être atteints de tuberculose. Un accord doit encore être finalisé entre la ville de Lyon, le ministère de l'Agriculture et son Altesse. Mais les éléphantes de 42 et 43 ans devraient pouvoir être transférées d'ici deux à trois mois à Roc Agel, une propriété de la famille Grimaldi à Peille. Comme Brigitte Bardot, Stéphanie de Monaco avait réagi après la publication d'un arrêté d'abattage. Suspendu à la fin février par le Conseil d'Etat, il doit faire l'objet dans plusieurs mois d'un nouvel examen devant le tribunal administratif de Lyon. «La venue [des éléphantes] n'est pas encore actée. Mais si ça se confirme, nous devrons veiller à ce que les contrôles, tels qu'ils sont prescrits par le ministère de l'Agriculture, soient réalisés», a précisé la préfecture des Alpes-Maritimes. à Lyon, Elisa Riberry