Une secousse lointaine sentie à Nice

— 

Quelques Azuréens ont frémi tôt ce lundi matin. Un séisme d'une magnitude de 3.6 à 4.1 sur l'échelle de Richter, survenu à 5 h 20 au niveau de la commune de Guillestre dans le département des Hautes-Alpes, a été ressenti jusqu'à la capitale azuréenne. «Nous avons reçu quelques témoignages d'intensité très faible à faible à Nice et à Saint-Laurent du Var, relève Jérôme Vergne, sismologue à l'école et observatoire des sciences de la terre de Strasbourg. La zone est pourtant située à 115 km de l'épicentre, mais il y a des effets locaux et le littoral azuréen ressent souvent des secousses dont d'autres secteurs n'auraient pas la perception. Certaines constructions y sont faites sur des bassins sédimentaires qui peuvent jouer un rôle de résonateur», détaille-t-il. Le 3 octobre, un séisme d'une magnitude de 4.2 à la frontière italienne avait déjà ébranlé la Côte d'Azur. «En 2012 il y a eu plus de secousses que la moyenne, mais cela ne signifie pas qu'un un phénomène particulier se joue. L'activité sismique est un phénomène très fluctuant», conclut Jérôme Vergne. ■