Un élu socialiste saisit le préfet

— 

Il veut « tirer la sonnette d'alarme ». Ce mardi, à Nice, le conseiller municipal d'opposition Paul Cuturello (PS) a annoncé avoir « saisit le préfet par courrier », pour qu'il mette fin à une situation qu'il juge « anormale ». En cause : la commission d'attribution des logements de l'office HLM Côte d'Azur habitat. Fin 2011, une mission interministérielle avait en effet pointé du doigt le manque de « critères objectifs d'attribution » des logements sociaux, pouvant conduire à des « attributions discrétionnaires », selon elle. « En mars, la présidente de l'office, Dominique Estrosi-Sassone, avait du coup annoncé la mise en place d'un groupe de travail, mais la situation n'a pas bougé », regrette Paul Cuturello. « Ce groupe de travail s'est réuni, mais les services de l'Etat nous ont conseillé d'attendre la nouvelle loi qui sera proposée par le ministère au printemps ! », explique l'intéressée, également adjointe au maire de Nice déléguée au logement (UMP). Une polémique qui relève de « l'agitation politicienne », juge-t-elle. A Nice, la bataille pour ravir la mairie a bel et bien débutée.J.-C.M.