Ils se disputent les parts du macaron

Fabien Binacchi

— 

La boutique est la 3e du sud-est, après St-Tropez et Monaco.
La boutique est la 3e du sud-est, après St-Tropez et Monaco. — F. BINACCHI/ANP/20 MINUTES

Pas encore ouverte, déjà prise d'assaut… Alors que la nouvelle boutique de Ladurée en était à ses derniers réglages ce lundi, de nombreux gourmands espéraient déjà croquer dans les petits plaisirs fourrés. Même le chanteur François Feldman passait la porte du 79 rue d'Antibes dans l'après-midi… Cette installation remarquée, le président de la marque, David Holder, l'a « toujours souhaitée. »

« L'avantage du nom »
« Ladurée s'implante dans les capitales du monde entier mais aussi dans des villes ‘cosmopolites'françaises, comme le sont Saint-Tropez, Megève, Courchevel et Cannes, des lieux exceptionnels », selon lui. Mais alors qu'en pense la concurrence ? L'arrivée de ce mastodonte du macaron va-t-elle bouleverser le paysage sucré de la Croisette ? « On va être obligé de partager le gâteau, reconnait Jean-Luc Pelé, installé depuis 2007 rue Meynadier, puis rue d'Antibes. Le potentiel de la clientèle est quand même limité à Cannes, surtout l'hiver, et Ladurée c'est le concurrent sérieux ! Mais les clients pourront comparer », glisse avec malice le pâtissier, qui fait jouer « la fabrication artisanale et locale » de ses petits gâteaux ronds. Ceux de Ladurée eux seront préparés quotidiennement au labo de la marque installé en Principauté. « Nous n'avons pas les mêmes produits, ni les mêmes recettes, juge aussi le champion du monde de pâtisserie Jérôme de Oliveira, depuis sa boutique de l'hôtel Five. Il y a de la place pour tout le monde mais Ladurée a l'avantage du nom, internationalement connu. »

« De petites haltes gourmandes »

Jean-Luc Pelé, Lenôtre et maintenant Ladurée… Sur la rue d'Antibes, les pâtisseries raffinées foisonnent ! Pas de quoi déplaire à Jean-Pierre Venou, le président de l'association de commerçants Cannes Prestige. « Ce n'est que du positif. Ces petites haltes gourmandes ne peuvent avoir qu'un impact positif sur l'activité des commerces de l'artère. »