Bastide rouge accueillera le multiplexe et l'université

FABIEN BINACCHI

— 

L'un des bâtiments bientôt démoli.
L'un des bâtiments bientôt démoli. — F. BINACCHI / ANP / 20 MINUTES

Après avoir remercié l'aménageur privé en juin dernier, Cannes veut relancer son projet de Technopole de l'image. Il fera l'objet de plusieurs délibérations soumises au vote du conseil municipal, ce lundi (voir encadré). Devenu trop compliqué à financer dans sa forme initiale, le dossier Bastide rouge, retoqué, concernerait ainsi une même emprise sur les terrains de l'ouest cannois. Et si le multiplexe Pathé doit toujours ouvrir ses salles début 2014, les 4 hectares de ces anciens tennis municipaux bientôt démolis, devraient en revanche accueillir moins de commerces et de bureaux pour permettre l'installation de l'université. « Il s'avère qu'après réflexion avec l'ensemble des acteurs concernés, [ce] site serait plus approprié », présente la municipalité. Quid alors des terrains Europe-Mimosa, initialement prévus pour accueillir le campus cannois à quelques blocs de là ? « Nous pourrions les revendre », avance le premier adjoint au maire David Lisnard (UMP). Et ce dernier de préciser le reste du contenu du dossier : « Nous souhaitons engager le processus de création de la pépinière d'entreprises, et plus largement d'une cité des entreprises. » La ville envisage ainsi de loger de jeunes porteurs de projets dans des espaces « 20% moins chers » et de bénéficier de contacts étroits avec une équipe de « business angels ». L'association Media deals, qui représente un réseau européen d'investisseurs spécialisés dans les médias et les technologies de diffusion, a ainsi été approchée par la municipalité pour la mise en place d'un partenariat.

à l'ordre du jour

Ce lundi matin, les édiles de la cité des festivals se pencheront sur 87 délibérations. Egalement à l'ordre du jour, l'optimisation du plan d'eau sur le port Pierre-Canto ou encore la mise en lumière du marché Forville. Dès 8 h 45 à l'hôtel de ville annexe.