Des piscines encore plus transparentes l'été

©2006 20 minutes

— 

L'affluence est à son comble, cet été, dans les piscines municipales ou privées. Un moment très propice aux contrôles sanitaires. « Les deux cent cinquante piscines du département seront inspectées de manière inopinée en juillet et en août », précise Alcime Le Guennic, ingénieur d'études sanitaires à la DDASS. Teneur en chlore, température, expertise en laboratoire, tout est passé au crible. Perpétuellement renouvelée, l'eau est filtrée toutes les deux heures avant d'être traitée et remise en circulation. « Les sols aussi sont analysés, et l'hygiène générale de la structure. Cela limite les risques de mycoses et de verrues plantaires. » Pas moins de trois cents contrôles seront effectués d'ici à la fin de l'été. « Indispensables, ils servent de garde-fou contre les abus », commente Yves Bussolino, responsable de la piscine municipale de Carquefou. Les sanctions les plus courantes restent les fermetures temporaires. Pour l'heure, aucune négligence majeure n'a été relevée.

C. E.