Les soldats du feu mènent la danse dans leur caserne

©2006 20 minutes

— 

Autrefois une institution du 14 Juillet, il était tombé en désuétude à Nantes. Mais vendredi soir, le bal populaire des pompiers a fait son grand retour, dans la cour de la caserne Gouzé, au pied de l'église Saint-Clément. Plus d'un millier de personnes s'y sont retrouvées, ne voulant surtout pas manquer un événement qui n'avait plus été organisé depuis... 1913.

« Ça se fait toujours beaucoup à Paris, moins en province, constate le caporal Laurent Dieugemard, à l'origine du projet. On voulait renouer avec la tradition et redonner une dynamique à la caserne. Quand on a lancé l'idée en septembre, tout le monde a adhéré. »