Une cinquantaine de jeunes se volent dans les plumes

©2006 20 minutes

— 

Les passants n'en ont pas cru leurs yeux. Rassemblés à 17 h samedi, une cinquantaine de jeunes se sont affrontés en plein milieu du cours des Cinquante-Otages à coup de... traversins et d'oreillers. Un combat féroce, mené avec le sourire, qui n'aura duré que 5 minutes. Cela s'appelle un Pillow fight, une bataille de polochons géante. « Ça a commencé à New York puis ça s'est exporté en Europe, raconte Tanguy Barbier, organisateur. Tous les coups sont permis, du moment qu'on ne se fait pas mal. » A la manière d'un Flash mob, les participants du Pillow fight sont avertis au dernier moment, par SMS ou par mail. « Ça n'a aucun intérêt mais ça défoule. »