Retour à la source pour «Le Belem»

©2006 20 minutes

— 

On ne l'avait plus revu depuis un an et demi. A l'occasion de son 110e anniversaire, Le Belem est venu souffler ses bougies à Nantes, son port de construction. Le mythique trois-mâts s'est amarré mardi soir, quai de l'Aiguillon. « Il y a toujours une émotion particulière quand on arrive ici. C'est 110 ans de l'histoire des Nantais qui revient sous leurs yeux », commente le commandant, Jean-Alain Morzadec.

Hier soir, chants marins, récits et animations ont rendu hommage au navire, avant son départ ce matin à 10 h. Il remontera la Loire et accostera à Saint-Nazaire, vers 17 h, pour la clôture des Rencontres du fleuve. Le public devra cependant attendre son retour à Nantes, à la mi-octobre pour les visites à bord. Après une vie mouvementée, Le Belem, devenu navire-école, s'est ouvert aux entreprises et aux amateurs de voile. Tout au long de l'année, il accueille jusqu'à quarante-huit stagiaires, souvent débutants, pour une initiation aux disciplines de la marine à voile. Comptez 700 euros en moyenne pour un périple de cinq jours.

Camille Etesse