Port de Donges, le préfet risque d'être retoqué

©2006 20 minutes

— 

L'extension du port de Donges sur la sellette. La commissaire du gouvernement a donné raison, hier, aux trois associations écologistes qui avaient saisi le tribunal administratif, pour réclamer l'annulation de l'arrêté préfectoral de 2003. Celui-ci avait autorisé la première phase de travaux sur la zone de Donges-Est. « Ces aménagements porteraient une atteinte permanente et irréversible aux zones humides. Or, leur préservation est une priorité du schéma de gestion des eaux », estime la magistrate, dont l'avis est généralement suivi par le tribunal administratif. Décision sous trois semaines.

G. F.