Trois projets se disputent le futur du tribunal

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le vainqueur sera connu en octobre. Les trois équipes chargées de formuler des propositions sur le devenir de l'ancien palais de justice de Nantes viennent de remettre leur rapport définitif au conseil général. Ce dernier se donne cinq mois de réflexion avant de décider de la nouvelle utilisation du bâtiment, inoccupé depuis 2000. En attendant, les trois projets en concurrence ont été présentés mardi soir aux habitants.

Une cité européenne Dans ce scénario le palais de justice serait réaménagé en un lieu d'échange, de débat et d'exposition sur la construction européenne. Il réunirait pêle-mêle un ensemble d'associations, une bibliothèque ou un restaurant. Une liaison piétonne serait aménagée entre le bâtiment et l'actuelle prison. « L'idée est séduisante, d'autant plus qu'elle pourrait intéresser l'Union européenne », reconnaît le président du conseil général, Patrick Mareschal.

Le Palais de la Terre Ce projet propose la création d'un complexe touristique axé sur l'avenir de la Terre et le développement durable. Susceptible d'accueillir 40 000 visiteurs par an, il abriterait dans ses murs un espace dédié au commerce équitable ainsi que des bureaux. L'idée plaît beaucoup aux riverains.

Un hôtel de luxe C'est le scénario favori, de par sa simplicité et sa fiabilité. Il prévoit l'implantation d'un établissement quatre étoiles de 105 chambres, associé à un espace d'art contemporain ouvert au public.

F. B.

Le conseil général va étudier avec attention les possibilités de financement. Les deux premiers projets nécessiteraient sans doute un investissement public important, au contraire du projet hôtelier.