NANTES - Nouveau procès pour pédophilie

— 

Vendredi, aux assises, un homme de 79 ans avait déjà écopé de trois ans de prison ferme, pour le viol d'un petit voisin de 9 ans. Cette semaine, un autre octogénaire y est jugé pour des faits similaires sur cinq fillettes, dont sa petite-fille. Roger, 80 ans, présente « une absence de honte ou de culpabilité », note un expert. « Il n'a pas le comportement d'un prédateur, mais celui d'un individu en manque de partenaires sexuels adultes, qui trouve dans son voisinage des proies susceptibles d'assouvir ses besoins », pointe un autre.