Architecture conceptuelle et apparts cubiques

©2006 20 minutes

— 

Dits « de la Sècherie », du nom de leur rue, les 55 premiers logements locatifs sociaux de la ZAC, du T2 au T5, affichent une architecture résolument nouvelle. « On peut même dire qu'il s'agit d'une première en France », souligne Patrick Hélias, directeur du développement et de la construction à la Nantaise d'habitations. Conçus comme des « cubes » de deux étages maximum, chaque logement bénéficie d'un jardin privatif, doté d'une pièce indépendante. Dix-huit sont modulables, grâce à une pièce placée entre deux appartements et pouvant appartenir soit à l'un, soit à l'autre. Livraison prévue au deuxième semestre 2007.

Dès le milieu du xixe siècle, Doulon-Bottière fut un quartier de maraîchers et de cheminots (employés au dépôt du Grand Blottereau). Liée à l'extension de la ville dans les années 1970, l'actuelle zone d'habitat social fut construite sur des terres de maraîchers qui avaient « déplacé » leurs exploitations à Sainte-Luce.