Nantes

Fresque humaine contre l'aéroport

Ils ont tous répondu présents. Plus de 4 000 personnes se sont déplacées à Notre-Dame-des-Landes, hier après-midi, pour dire « Non » au futur aéroport Grand Ouest. Réunis à l'appel de l'Acipa (association intercommunale des populations concernées pa...

Ils ont tous répondu présents. Plus de 4 000 personnes se sont déplacées à Notre-Dame-des-Landes, hier après-midi, pour dire « Non » au futur aéroport Grand Ouest. Réunis à l'appel de l'Acipa (association intercommunale des populations concernées par le projet) et des Verts, les manifestants ont réalisé une fresque humaine géante au lieu-dit « Les fosses noires », l'endroit même où devrait être mis en service le second aéroport du département en 2012.

« Nous disons “Non” à ce projet inutile et ruineux, à la bitumisation de milliers d'hectares naturels et à la destruction de l'agriculture au nord de Nantes », insiste Geneviève Lebouteux, présidente de Solidarités-écologie qui réclame également « l'étude de solutions alternatives comme le fonctionnement en réseau des aéroports de l'Ouest ». Le débat du futur aéroport, destiné à pallier la restauration annoncée de l'actuel aéroport nantais, a été récemment relancé après la demande de l'Acipa et des Verts de tracer une seconde piste sur Nantes-Atlantique.

F. B.