Pas de deuxième piste sur l'aéroport Nantes-Atlantique

©2006 20 minutes

— 

Le futur aéroport de l'agglomération nantaise verra bien le jour à Notre-Dame-des-Landes. Et pas ailleurs. Le préfet, Bernard Boucault, l'a confirmé hier en réponse à la proposition émise le 29 mai par Solidarités-Ecologie. L'association estimait qu'une seconde piste pourrait être construite sur l'aéroport Nantes-Atlantique, perpendiculairement à la piste actuelle. Et avait réclamé aux pouvoirs publics d'étudier cette hypothèse moins coûteuse. « Il est exclu que soit mise en oeuvre une solution qui, outre qu'elle ne répondrait pas aux objectifs de capacité et de sécurité, se traduirait par des nuisances pour des milliers de personnes », annonce le préfet. Celles-ci, contrairement aux habitants des environs de Notre-Dame-des-Landes, « n'ont jamais été informées de l'éventualité de la construction d'un nouvel équipement aéroportuaire », poursuit-il. L'aéroport doit être mis en service en 2012.

F. B.