Grève et occupation à GDF

©2006 20 minutes

— 

Près de 200 grévistes selon la police, environ 300 selon la CGT, ont occupé hier matin pendant trois heures le siège départemental de GDF à Nantes dans le cadre d'une journée d'action nationale « contre la privatisation de GDF ». Les salariés de Loire-Atlantique, qui répondaient à un appel à la grève de quatre heures, se sont rendus à 9 h 30 au siège départemental où ils se sont invités à un comité d'entreprise qui abordait notamment le thème de la distribution et de l'externalisation d'activités comme les branchements et les relevés des compteurs. Les manifestants ont commencé à se disperser après 12 h 30. Une délégation devait être reçue hier à la préfecture pour remettre une motion contre la privatisation de GDF.