« Un changement d'époque »

Frédéric Brenon et Guillaume Frouin

— 

La victoire de François Hollande au second tour de l'élection présidentielle a été accueillie diversement en Loire-Atlantique, selon le camp où l'on se trouve. Tour d'horizon.

Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy et conseiller régional UMP. « C'est une grande déception pour la France. Il faut acter cette défaite, qui n'est pas infamante. Mon avenir personnel ? On aura l'occasion d'en reparler. »

Jacques Auxiette, président (PS) du conseil régional. « C'est un moment d'émotion et de joie. La parenthèse ouverte en 2007, cette manière de gouverner propre à Nicolas Sarkozy, est refermée. Ce qui m'intéresse maintenant, c'est de rétablir le climat de confiance entre les Français, entre le pouvoir central et les collectivités locales, pour redonner des perspectives à la France. »

Patrick Rimbert, premier adjoint (PS) au maire de Nantes. « Je ressens une grande joie, car l'écart est indéniable avec une forte mobilisation. Je suis aussi heureux qu'en mai 1981. Comme Mitterrand, François Hollande va incarner un vrai changement d'époque. C'est la fin du président-roi, dont Nicolas Sarkozy a été la caricature. »

Christian Bouchet, mandataire de Marine Le Pen en Loire-Atlantique. « Je me félicite que les électeurs de Marine Le Pen ne soient pas tombés dans le miroir aux alouettes de Nicolas Sarkozy. Les législatives vont être notre troisième tour : on espère mettre le PS et l'UMP dans un maximum de triangulaires, notamment à Saint-Nazaire. »

Aymeric Seassau, secrétaire départemental du Parti communiste. « C'est un soulagement. Maintenant, il faut amplifier aux législatives le résultat de Jean-Luc Mélenchon, pour avoir la garantie d'avoir une gauche bien à gauche. Nous aurons localement sept candidats PCF et trois du Parti de Gauche. »

Isabelle Loirat, conseillère municipale MoDem à Nantes. « On ne pensait pas que François Bayrou aurait le dernier mot de cette campagne. Il nous a ouvert des perspectives qu'on n'imaginait pas au soir du premier tour, qui a été vécu comme une défaite. Il a franchi un pas, qui nous libère de l'alliance systématique avec la droite. »

Les Résultats en Loire-Atlantique

Comme pour le premier tour, la Loire-Atlantique a placé François Hollande en tête ce dimanche. Le socialiste totalise 56,3 % contre 43,7 % à Nicolas Sarkozy. François Hollande sort gagnant à Nantes (61,5 %), Saint-Nazaire (66,2 %), Saint-Herblain (64,1 %), Rezé (68,9 %), Saint-Sébastien (61,3 %), Orvault (56,3 %), Vertou (53,8 %), Carquefou (51,6 %) ou Bouguenais (66,9 %). Nicolas Sarkozy est tout de même premier dans près de 80 communes, notamment La Baule (67,7 %), Pornic (57,7 %), Vallet (54,8 %) ou Guérande (54,8 %).La participation a atteint 84 %.