Attentats contre le préfet Dermouche : fin de l'instruction

©2006 20 minutes

— 

Affaire classée. L'instruction ouverte après les attentats de janvier 2004 contre Aïssa Dermouche, premier préfet issu de l'immigration, est close et n'a pas permis d'en trouver les auteurs, a-t-on appris mercredi soir de source judiciaire. « L'instruction que j'ai menée a permis de mettre hors de cause les personnes qui pouvaient être soupçonnées », précise Jacky Coulon, juge d'instruction chargé du dossier. La clôture de l'instruction constitue l'épilogue judiciaire d'une affaire qui demeure mystérieuse.

Le 18 janvier 2004, un premier attentat avait détruit la voiture de fonction d'Aïssa Dermouche, directeur de l'école Audencia à Nantes et nommé préfet du Jura quatre jours plus tôt. Une deuxième charge avait explosé le 25 janvier à l'entrée d'Audencia, avant qu'une troisième, plus petite, n'explose le 29 janvier dans la boîte aux lettres du lycée nantais fréquenté par l'un des fils d'Aïssa Dermouche.