Les créateurs ont trouvé domicile

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Ouverte dans la plus grande discrétion le 24 avril dernier, la Maison de la création et de la transmission d'entreprise a été présentée hier par la Chambre de commerce et d'industrie. Installée rue Bisson à Nantes, derrière le centre des Salorges, cette nouvelle structure abrite les principaux réseaux d'aide à la création ou à la reprise d'entreprise. « C'est la première fois que ça se fait à cette échelle en France, souligne Jean-François Gendron, président de la CCI de Nantes. L'objectif est de faciliter le parcours des porteurs de projets en leur apportant les réponses dont ils ont besoin en matière de conception, de formations ou de financements. »

Car monter sa propre société ne s'improvise pas. Sans méthodologie et sans avoir les interlocuteurs compétents, cela s'assimile plutôt, au départ, au parcours du combattant. « Pour trouver la bonne personne qui saura vous aider, il faut multiplier les contacts, frapper à toutes les portes. C'est infernal. L'existence d'une telle structure m'aurait sûrement permis un gain de temps précieux », témoigne Eric Archer, 44 ans, qui après avoir gravi les échelons chez Béghin-Say, a choisi de reprendre il y a deux ans l'entreprise vertavienne Atlantic Conditionnement. « Le soutien est primordial pour réussir, confirme Nirina Rabearivelo, 38 ans, qui vient de créer une société spécialisée dans les arts malgaches. On a besoin d'être encadrés car il y a des règles à suivre. Puis il faut se lancer et croire jusqu'au bout en son idée, même s'il y a des moments difficiles. »

Frédéric Brenon

Plus de 5 800 entreprises ont été créées en 2005 en Loire-Atlantique, ce qui a généré environ 9 000 emplois. Depuis 2002, le nombre de nouvelles sociétés a ainsi augmenté de 58 %, contre 26 % en France.