Des magazines lus pour les aveugles

Pierre-Adrien Roux

— 

Esope Editions fait lire ses treize magazines à des comédiens professionnels.
Esope Editions fait lire ses treize magazines à des comédiens professionnels. — F. Elsner / 20 Minutes

Roger Foucher, 80 ans, vit une petite révolution. Cet habitant de Clisson, malvoyant depuis cinquante ans, peut désormais suivre la campagne électorale des présidentielles en « lisant » le magazine L'Express. Il consulte aussi Sciences et Avenir, Pleine Vie ou La Revue avec « ce sentiment de vraiment feuilleter des magazines ». Une avancée qu'il doit à une entreprise en plein essor, basée à Vallet, spécialisée depuis cinq ans dans la transcription audio de magazines.

Aussi pour les cadres et sportifs
Treize titres sont disponibles dans le catalogue de Esope Editions, parmi lesquels le magazine nantais Terra Eco. Les contenus sont téléchargeables ou vendus sur CD (200 utilisations par mois à ce jour). Objectif 2012 : vingt magazines. « On se rend compte qu'un public de voyants utilise aussi nos produits, confie Isabelle Piffeteau, directrice d'Esope. Ça va du cadre pressé qui écoute les nouvelles dans sa voiture, au sportif qui branche son baladeur en courant. On touche aussi des Français expatriés. »
Le concept n'est pas, en soi, une nouveauté. Mais jusqu'ici les aveugles devaient se contenter de synthèses vocales par ordinateur ou de lectures réalisées par des associations. « Pourquoi ces personnes devraient se contenter de quelque chose de médiocre ? », questionne Isabelle Piffeteau. La qualité de ses enregistrements, Esope la doit à la participation de comédiens, professionnels de la voix off, qui mettent leurs cordes vocales au service de l'entreprise du Vignoble. Autre valeur ajoutée : les contenus audio sortent simultanément avec l'arrivée des magazines en kiosque. Dernier petit plus, et non des moindres : le prix des produits Esope est souvent moins cher que celui les magazines papier.