Cinquante bougies pour les Dervallières

©2006 20 minutes

— 

Douze mille habitants en 1965. Moins de six mille aujourd'hui. Les habitants des Dervallières fêtaient ce week-end les cinquante ans de la construction du quartier autour de différentes animations.

« La première pierre a été posée en 1956 », explique Isabelle Lesquer, de l'association Créagir, qui a effectué un gros travail de mémoire. Une exposition sur les différentes évolutions des Dervallières était visible samedi et doit encore être complétée. « J'étais instituteur ici en 1970, se souvient Bernard Bolzer, adjoint au maire (PS). Nos classes étaient chargées, mais ça vivait. » « J'adore cette exposition. ça fait remonter des souvenirs », apprécie de son côté Hafida, qui habite ici depuis vingt-cinq ans. « Ça s'est dégradé dans les années 1970, à une époque où les quartiers n'étaient pas au centre des préoccupations, avant un désenclavement vingt ans plus tard, poursuit Isabelle Lesquer. Cette fête a pour but de valoriser l'image du quartier et de recréer du lien entre ses habitants. »

J. P.