étals, fard, chars, soleil... sans tram

Antoine Gazeau

— 

Les grosses têtes sont de retour.
Les grosses têtes sont de retour. — F. Elsner / 20 Minutes

Onze chars, dix fanfares, quelque 450 bénévoles, des reines, des confettis de la couleur et de la bonne humeur : revoilà le Carnaval de Nantes ! Après une parenthèse d'un an, consécutive à la faillite du comité des fêtes, le défilé reprend dimanche, à partir de 14 h 30, autour du thème des contes et des légendes. La parade nocturne aura lieu, elle, samedi prochain (21 h). Les deux charivaris partent de la Petite Hollande.

Les agents de la Tan en grève
Et puisqu'il est question de tradition... La veille du carnaval se tient la braderie de Nantes. Elle commence ce vendredi dans les boutiques du centre-ville, pour être étendue samedi (dès 9 h) aux rues de la ville. Quelque 800 commerçants déballeront leurs articles.
De quoi sérieusement perturber le trafic des lignes 2 et 3 du tramway. Il sera interrompu samedi entre les stations Hôtel-Dieu, Bretagne et Place du Cirque. Ailleurs, il ne sera pas complètement opérationnel non plus : à l'appel des CGT, Sud et CFTC, le personnel de la Tan a déposé un préavis de grève... Les revendications vont d'une prise en charge de la journée de solidarité à la revalorisation de la prime de vacances et du samedi. Avec ou sans carnaval.