L'éolienne géante inaugurée au Carnet

Frédéric Brenon

— 

Elle culmine à 176 m, ce qui en fait la plus haute au monde.
Elle culmine à 176 m, ce qui en fait la plus haute au monde. — S. MAHE / REUTERS

«C'est un beau symbole », sourit le président de région Jacques Auxiette (PS). Quinze ans après l'abandon du projet d'implantation d'une centrale nucléaire, le site du Carnet à Frossay accueille depuis ce lundi une éolienne. Et pas n'importe laquelle.
Construite par Alstom, l'Haliade 150 est la plus haute éolienne du monde : 176 m en bout de pale, soit une demi Tour Eiffel. Elle est aussi l'une des plus puissantes avec sa turbine de 6 MW. Elle est surtout la première éolienne française dite off-shore, car destinée à être installée en mer. Autant d'honneurs qui ont justifié le déplacement du ministre de l'Industrie Eric Besson, lundi après-midi, pour son inauguration.

Fabrication par dizaines
Cette machine repérable de chaque côté de la Loire n'est en fait qu'un prototype. Alstom s'en servira pour tester son fonctionnement « dans un environnement salin, proche de la mer ». Elle restera en test au Carnet pendant cinq ans, puis sera démontée. Un prototype similaire sera également posé en mer en octobre, au large de la Belgique. « Cette éolienne coûte plus cher à installer qu'une éolienne classique, mais son rendement est plus élevé. Elle peut alimenter l'équivalent de 5 000 foyers », explique Patrick Kron, PDG d'Alstom.
L'Haliade 150 pourrait être reproduite par dizaines à partir de 2014, si le constructeur français, associé à EDF, remporte l'appel d'offres sur l'éolien off-shore. Trois consortiums industriels sont en compétition pour équiper cinq parcs maritimes. Les résultats seront dévoilés en avril par le gouvernement.

2 000 emplois si Alstom gagne

S'il obtient au moins 1,5 GW à fabriquer dans le cadre de l'appel d'offres sur l'éolien off-shore, Alstom a promis de construire à Montoir-de-Bretagne deux usines de fabrication de nacelles et d'alternateurs, ainsi qu'un centre d'ingénierie. L'équivalent d'environ 2 000 emplois.