La droite espère séduire en jouant la carte écolo

©2006 20 minutes

— 

« On ne gagnera pas sans être innovant, ambitieux et actif. » François Pinte, candidat (UMP) déjà déclaré à la mairie de Nantes, passe à l'attaque en misant sur la défense de l'environnement. Dans le cadre de la Semaine du développement durable, lui et une trentaine de membres de l'association Passion Nantes ont ainsi retroussé leurs manches, samedi, pour nettoyer les berges de l'Ile de Nantes.

« L'écologie n'est pas réservée à la gauche. Nous abordons tous les sujets qui touchent les Nantais. » Protecteur de l'environnement, mais aussi et surtout farouche opposant à Jean-Marc Ayrault, le conseiller régional n'a pas manqué de fustiger l'action municipale dans ce domaine : « Retard en matière de tri sélectif, qualité de l'air qui se dégrade du fait des embouteillages, eaux usées (du côté de Mangin-Beaulieu) déchargées dans le fleuve... » Les griefs foisonnent. Comme les idées. Pour 2007, l'opposition a préparé une douzaine de « propositions concrètes » en matière d'environnement.

T. Huet