Feu Jocko Besne est mort à Blain.
Feu Jocko Besne est mort à Blain. — CREAVIA

Nantes

Un tas de vaches laitières orphelines

Cela ne s'invente pas : l'éleveur chez qui il était né en 1994 s'appelle Gildas Fertil. Jocko Besne, le « troisième taureau le plus utilisé de l'histoire de l'humanité », est mort la sem...

Cela ne s'invente pas : l'éleveur chez qui il était né en 1994 s'appelle Gildas Fertil. Jocko Besne, le « troisième taureau le plus utilisé de l'histoire de l'humanité », est mort la semaine dernière au Centre de regroupement et d'intensification des taureaux élite reproducteurs (Criter) de Blain. Agée de 17 ans et demi, cette « star de la race Prim'holstein » a donné naissance à « entre 300 000 et 400 000 vaches laitières » au monde, a évalué ce mardi Creavia.

Sa dépouille envoyée au musée
Pour atteindre ce chiffre astronomique, le sperme de Jocko Besne était prélevé « trois fois par semaine, jusqu'à deux fois par jour », explique un porte-parole de cette union de coopératives d'éleveurs. Sa dépouille a été envoyée au Muséum d'histoire naturelle de Paris. Elle pourrait être intégrée à ses collections, pour pouvoir être étudiée par les scientifiques.G.F.