La Tan entre dans les smartphones

Guillaume Frouin

— 

Des internautes ont déjà sorti leurs propres applications, comme Naonedbus.
Des internautes ont déjà sorti leurs propres applications, comme Naonedbus. — L. Failler / 20 Minutes

Très attendue, l'application officielle de la Semitan pour les utilisateurs de smartphones voit enfin le jour. Une première version, avec les « services essentiels » (horaires, info-trafic, recherche d'itinéraires…), est en effet présentée ce matin. Une seconde, plus élaborée, permettra dès cet été d'acheter son titre de transport avec son téléphone, ou encore d'être dirigé vers l'arrêt le plus proche en utilisant sa fonction appareil photo.

« Régulièrement relancés »
Gratuite, cette application sera téléchargeable sur l'Apple Store et l'Android Market, où l'on trouve déjà des applications non-officielles comme « Naonedbus ». Celles-ci ont été éditées par des internautes, à partir des données librement accessibles sur la Toile.
« C'est quelque chose qui était assez attendu, nous étions assez régulièrement relancés par mail ou par notre centre d'appels », convient-on à la Semitan. « On s'attend à avoir plusieurs dizaines de milliers de téléchargements : entre 12 et 15 % des visites sur tan.fr se font déjà depuis un mobile, soit entre 50 et 70 000 visites par mois. Et ceci, alors que notre site n'est pas optimisé pour. » En attendant, la sortie de cette application pour smartphones a entraîné la suppression de Mobitrans, le site internet mobile de la Tan qui existe depuis 2003. Il était « très peu utilisé », convient-on en interne.